Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

DEVELOPPEMENT DE L'EOLIEN FLOTTANT EN MEDITERRANEE

09/04/2015
DEVELOPPEMENT DE L'EOLIEN FLOTTANT EN MEDITERRANEE

Le développement des énergies renouvelables offre l’opportunité de structurer une nouvelle filière industrielle et de réaliser des objectifs de la transition énergétique. Une feuille de route pour l'éolien en mer, fixée par la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, prévoit notamment l'identification des secteurs propices au déploiement de nouvelles installations.

La préfecture de région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la préfecture maritime de la Méditerranée et la préfecture de région Languedoc-Roussillon ont tenu mardi 7 avril une réunion de synthèse de façade avec l'ensemble des acteurs de la mer et du littoral de Méditerranée pour présenter les secteurs retenus où installer des fermes pilotes d'éoliennes flottantes en mer permettant de tester la pertinence de ces nouvelles technologies.

Cette réunion, organisée le mardi 7 avril à Montpellier (photo en PJ), a permis de présenter les 3 zones propices pour l’installation de fermes éoliennes pilotes en Méditerranée. Ces trois zones de moindre contrainte ont été  retenues à la suite de concertations menées depuis quatre mois. Elles sont situées au large des côtes roussillonnaises (la première à 14 km de Leucate, la seconde à 15 km de Gruissan) et provençales (à 12 km de l’embouchure du Grand Rhône). Cette réunion a également été l’occasion de lister les enjeux et les recommandations que les développeurs devront prendre en considération dans la conception de leurs projets. Au cœur de la démarche de concertation, la compatibilité des principaux usages et des contraintes environnementales avec l'éolien en mer a été réaffirmée devant l'ensemble de la communauté maritime – élus et collectivités (parlementaires, Région, Départements, Intercommunalités, Communes), professionnels (pêche, aquaculture, tourisme, ports, transport maritime), associations (plaisance, sports nautiques, protection de l'environnement) et institution (défense nationale).

Pour la façade Méditerranée, la réflexion s’est portée exclusivement sur les technologies innovantes de l'éolien flottant. Elle doit permettre l'implantation de plusieurs fermes pré-commerciales de dimension moyenne situées entre 10 à 20 km au large du littoral des régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ces fermes pilotes permettront de valider la pertinence technique et économique de ces technologies qui devront impérativement à atteindre l’excellence sociale et environnementale. Le Gouvernement a pour cela mandaté le préfet de région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le préfet maritime de la Méditerranée pour identifier, en concertation avec l'ensemble des acteurs locaux concernés, des secteurs qui seront proposés aux industriels dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt qui sera lancé en juin 2015 et financé par le Programme des Investissements d'Avenir.

La consultation du public sur le document de planification synthétisant les propositions de la façade se tiendra du 9 au 30 avril 2015 sur le site internet de la direction interrégionale de la mer Méditerranée (http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr).

A l’issue de cette consultation et la prise en compte des remarques et propositions formulées par le public, le document de planification et le zonage correspondant seront transmis à la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie en vue de l’appel à manifestation d’intérêt. Les porteurs de projets devront alors déposer leurs dossiers de candidature pour le  développement de fermes pilotes d’éoliennes flottantes dans les zones qui auront été retenues par la ministre, en vue d’une désignation des lauréats début 2016 et des premières installations en mer entre 2018 et 2019.

D’ores et déjà des projets de développement de l’éolien flottant sur la façade sont en cours. Il s’agit des projets portés par Nénuphar et EDF Énergies Nouvelles au large de Fos-sur-Mer, en trois étapes :

· test en cours d’un prototype d’éolienne à axe vertical, à terre sur le site minéralier de Fos-sur-

Mer par la PME Nénuphar. Aidé dans le cadre d’un AMI « Briques technologiques » de l’ADEME dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (PIA), ce prototype est unique et fait de la France et de notre façade un leader dans le domaine de l’innovation énergétique ;

· Projet de mise en place d’un site d’essai en mer « Mistral » à 5 km de la plage Napoléon à Port-Saint-Louis-du-Rhône. L’arrêté préfectoral portant autorisation au titre de la police de l’eau et de l’occupation du domaine publique maritimea été pris le 25 juillet 2014 et autorise la mise en place de deux éoliennes flottantes, de leurs systèmes d’ancrage et de leur boîte de jonction. Ce site s’inscrit dans le cadre des projets nationaux portés par France Énergie Marine (FEM) ;

· Projet d’EDF-EN de mise en place d’une ferme pilote de 13 éoliennes à 20 km au large de la plage Napoléon. Il s’agit du projet « Provence Grand Large », en cours d’instruction administrative, qui bénéficie d’une aide financière de la Commission européenne dans le cadre d’un appel à projets européen NER 300.

Tous les documents présentés durant ces quatre mois de concertation sont également disponibles à cette adresse : http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/planification-sur-l-eolien-en-mer-2014-2015-r198.html

Le calendrier de la concertation est le suivant :

- 8 décembre 2014 : ouverture de la concertation au sein du Conseil maritime de façade
- Décembre – début janvier 2015 : consolidation des études du Cerema et RTE
- Janvier 2015 : réunions thématiques (transport, pêche, environnement, défense)
- Janvier – février 2015 : réunions régionales de concertation
- Mars 2015 : préparation de documents stabilisés
- 7 avril 2015 : réunion de synthèse de façade
- Du 9 au 30 Avril 2015 : consultation du public
- Fin avril 2015 : transmission du document de planification à la ministre

 

Une adresse électronique dédiée est créée pour permettre à l’ensemble des acteurs de contribuer aux travaux :
eolienenmer.med@developpement-durable.gouv.fr

Derniers Articles