Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

Collision entre deux embarcations au large de Taverne (2B)

01/08/2016

Dimanche 31 juillet 2016, vers 12h20, le Cross Méditerranée en Corse reçoit un message de détresse en provenance d'une vedette italienne de 6,50 située à environ 1 km des côtes de Taverne (2 B).

 

L'embarcation rapporte que, suite à une collision avec un autre embarcation de 4,50, celle-ci a coulé. Ses 4 occupants ont néanmoins tous été récupérés à bord du navire impliqué.

Plus grave, dans ce choc, un enfant de 12 ans a été grièvement blessé, son bras ayant été sectionné.

Le bateau étant en avarie suite au choc, il déclenche une fusée de détresse. Un troisième bateau présent sur zone se porte à sa hauteur et commence à le remorquer vers le port de Taverne.

Dans le même temps, une conférence à quatre est organisée au sujet des soins à prodiguer a l'enfant. Sont impliqués : l'embarcation en cours de remorquage, le Cross Med en Corse, le SDIS 2B et le SAMU 2B.

La décision est prise d'engager l'hélicoptère Dragon de la Sécurité Civile avec une équipe médicale du SAMU 2B et du SDIS 2B.

L'embarcation de la station SNSM de Solenzara et le patrouilleur "Jonquille" de la Gendarmerie maritime sont également envoyés sur zone. 

L'équipe médicale est déposée par Dragon 2B sur le port de Taverne et elle rallie la vedette encore en remorque grâce au concours d'une embarcation d'un club de plongée de Taverne.

 

Les premiers soins à l'enfant sont prodiguées à bord avant sa prise en charge médicale complète sur le port.

 

Sans présager des circonstances dans lesquelles cet incident est intervenu, la Préfecture maritime de la Méditerranée rappelle aux usagers de la mer que, en cette période de forte affluence, il est primordial d'être vigilant pour parer à toute éventualité pouvant mettre en danger les occupants d'une embarcation.

Ces conseils sont d'autant plus à mettre en application à proximité des côtes lorsque les trafic est dense et en présence d'enfants en bas âge.

En mer, la sécurité d'une embarcation et des ses occupants est de la responsabilité du "capitaine" du navire. Le cas échéant, et selon les constations faites par les services compétents, sa responsabilité pourra être engagée.

Derniers Articles