Téléchargement

Fichiers en téléchargement

Espace Jeune

Tout savoir sur la mer et sur le préfet maritime !

Communiqués de presse

PRISE EN CHARGE DE 132 NAUFRAGES PAR LE PATROUILLEUR DE HAUTE MER ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET

30/03/2016
PRISE EN CHARGE DE 132 NAUFRAGES PAR LE PATROUILLEUR DE HAUTE MER ENSEIGNE DE VAISSEAU JACOUBET

Dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 mars, plusieurs appels de détresse en provenance des côtes libyennes sont reçus par le MRCC italien (Maritime Rescue Coordination Center).

Déployé en mission Frontex (opération Triton), l' « Enseigne de vaisseau Jacoubet » se positionne plus au sud de sa zone de patrouille afin d'être en mesure de porter assistance aux naufragés dans les meilleurs délais. Tôt dans la matinée, le patrouilleur anglais « HMS Enterprise », engagé dans l’opération de l’UE Sophia, demande le soutien du « Jacoubet » pour prendre en charge 132 personnes recueillies à son bord.

A la suite d'échanges cordiaux entre les deux bâtiments, la cinématique de transfert est déterminée. Les deux unités se rejoignent et prennent position pour assurer le transfert de personnel dans de bonnes conditions sécuritaires. En deux heures, les 132 naufragés dont 9 enfants et 23 femmes sont pris en charge par l'équipage français du « Jacoubet ». Dès le transfert terminé, un premier repas est distribué. Par ailleurs, compte tenu des conditions de vie difficiles des naufragés avant leur sauvetage, les consultations médicales sont nombreuses et efficacement assurées par l'équipe santé du bord, sous les ordres de Madame le médecin Clarie C. venue spécialement en renfort pour cette mission.

La préparation minutieuse de l'équipage, basée sur le retour d’expérience des PHM « CDT Birot » et « CDT Bouan » qui ont participé à cette mission l’an passé (près de 1000 naufragés sauvés), porte largement ses fruits puisque la fluidité et l'efficacité du dispositif ont été immédiates.

Compte tenu des nombreux appels de détresse et de la capacité d’accueil du bâtiment, le « Jacoubet » reste sur zone afin de conduire si besoin une nouvelle opération de sauvetage avant de faire route pour accoster dans un port sûr défini par les autorités italiennes.