Logo prefecture
Rechercher dans
Vedette Centaura : réouverture de l’accès au port du Pilon (Saint Tropez - 83)
Vedette Centaura : réouverture de l’accès au port du Pilon (Saint Tropez - 83)
13 sept. 2019

Le 10 septembre, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée (Cross Med) est avisé que la vedette Centaura, au mouillage au large de Saint-Tropez, a une voie d’eau à son bord et menace de couler. La SNSM de Saint Tropez intervient alors pour tenter de pomper l’eau qui s’accumule, mais les moyens employés ne permettent pas de faire baisser le niveau d’eau.

Le propriétaire du bateau, sans concertation avec les services locaux, décide de lever l’ancre. Sans possibilité de se diriger autrement qu’au gouvernail, le bateau de 24m vient s’échouer à l’entrée du port du pilon à Saint Tropez.

Le 11 septembre, une première analyse faite par les plongeurs de la brigade nautique des Issambres permet d’envisager de procéder au déséchouement du bateau par des moyens adaptés en provenance de Toulon.  En effet, le propriétaire du bateau, mis en demeure par la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Var, n’est pas en mesure de faire procéder à cette opération.

Compte tenu du risque que représente ce navire pour l’accès au port du Pilon, le préfet maritime décide de faire intervenir, au vu de l’urgence, les moyens de la Marine nationale.

Le 12 septembre, une équipe du groupement de plongeurs démineurs de la Marine nationale en provenance de Toulon se rend à Saint Tropez avec des moyens d’allègement. Malheureusement, l’importance des voies d’eau ne permet pas de procéder à cette opération.

Dans le même temps, il est décidé de faire rallier le BSAA Ailette, avec à son bord des moyens d’assèchement et d’antipollution. L’Ailette arrive sur zone dès le 12 septembre au soir.

Le vendredi 13 septembre, les plongeurs du GPD obturent les différentes voies d’eau à bord et procèdent ensuite à l’épuisement afin d’alléger le bateau.

A 17h00, le bateau est temporairement redressé. Une vedette SNSM permet alors de le désengager puis de le remorquer sur une courte distance (le bateau est en très mauvais état, sa flottabilité n’est pas pérenne). Il est positionné dans une zone de faible fonds et ne représente plus un danger pour la navigation. L’accès au port est complètement dégagé à 17h40.

Durant toutes ces opérations, et ce depuis le début de cet incident intervenu le mardi 10 septembre, les services concernés de la Préfecture maritime de la Méditerranée ont été en contact permanent avec les autorités locales (mairie de Saint Tropez et capitainerie). La priorité était la réouverture de l’accès au port du Pilon et la prévention contre tout risque de pollution. Les cuves du Centaura étant vides, une pollution aux hydrocarbures n’est pas à envisager dans la zone.

Contact : 06.82.56.10.78 – premamed.communication@gmail.com